Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hakima Bédouani-Kernane - Journaliste

Hakima Bédouani-Kernane - Journaliste

Journaliste - Reporter, diplômée de troisième cycle en journalisme (Université Panthéon/Assas, Paris). Expérience en presse écrite et audiovisuelle. Rédaction : Articles, enquêtes, reportages, interviews, dossiers sur l'actualité économique, politique, sociale et culturelle du Maghreb, de l'Afrique et du monde arabe. Collaboration : Arabies, Magazine de l'Afrique, African Business, African Banker, CIO Mag, Le courrier de l'Atlas... Contact: hkernane@yahoo.fr


Une démarche ambitieuse

Publié par Hakima Bedouani-Kernane Journaliste sur 14 Mars 2018, 15:44pm

Catégories : #Interviews

Ali Boumediène, président Bomare Company

Ali Boumediène, président Bomare Company

Paru dans Arabies, mars 2018

 

Ali Boumediene, président de Bomare Compagny, acteur important du secteur électronique local, est convaincu du grand potentiel de l’industrie nationale. 

 

Bomare Company est une PME qui devient un des operateurs de l’industrie électronique. Pouvez-vous nous dire dans quelles circonstances elle a été créée ?

 

Entre 1992 et 1999, l’activité de l’entreprise consistait dans l’importation et la distribution de produits blancs (électroménagers) et les produits bruns (électroniques). En 1999, lors d’un voyage en Corée, j’ai décidé de me lancer dans l’industrie électronique en créant Bomare Compagny en investissant un capital de 250 000 dinars algériens.

 

Nous avons commencé l’activité dans l’industrie électronique grâce à une collaboration étroite avec les experts coréens, notamment dans l’introduction de l’insertion manuelle. Grâce à ce partenariat, nous avons constitué une équipe de trente techniciens et ingénieurs et nous avons démarré nos activités en 2000.

 

Quels sont les principaux projets d’investissements que vous consentis pour optimiser les activités? `

 

Entre 2001 et 2005, nous avons centré nos actions dans la formation de nos équipes dans l’insertion manuelle des cartes mères. La seconde étape consistait à l’intégration de la technique de l’insertion automatique. Notre entreprise s’est renforcée en 2003 avec l’achat d’un terrain de 15.000 m² que nous avons consacré à la construction d’une unité de production et, en 2005, nous avons équipée notre site de production par l’installation d’une ligne d’insertion automatique de l’enseigne américaine Universal Instruments.

 

Ces équipements ont été soigneusement sélectionnés après plusieurs opérations de recherches et de visites aux salons internationaux, durant lesquels nous avons rencontré des fournisseurs japonais, européens et américains. Notre choix s’est finalement porté sur cette entreprise américaine de renommée internationale.

 

Après l’installation de l’insertion automatique, nous avons rencontré des difficultés à sélectionner une main d’œuvre qualifiée dans ce domaine puisque cette activité industrielle est une première en Algérie. Néanmoins, nous avons bénéficié de l’aide de nos partenaires étrangers comme notre partenaire Universal Instruments qui a prodigué des formations et des stages de longue durée – de près d’un an-, une action qui nous a permis de constituer une équipe de techniciens et d’ingénieurs, nécessaire au démarrage de la production.

 

Notre démarché est fructueuse car elle a été couronnée par la certification ISO 2009, version 2008, en 2011. Grâce à cet investissement, l’entreprise enregistre une bonne croissance et a entamé sa première opération d’exportation de Smartphones vers le marché européen en 2007.

 

L’entreprise a connu une évolution très positive depuis l’obtention de la certification.

 

Ambitieuse dans sa démarche vers le développement technologique, Bomare Company s’est lancé un nouveau défi : pouvoir réparer tous types d’écrans, même ceux des concurrents. Pour y parvenir, nous avons installé une première chambre blanche en 2012 avec l’aide de notre partenaire qui a aussi contribué à la formation de nos ingénieurs en Corée du Sud.

 

Les produits proposés à la clientèle du marché local de même ceux destinés à l’export sont conformes aux mêmes exigences essentielles de sécurité et de santé définies dans les directives européennes d'où leurs marquages CE. 

 

L’année 2015 était marquée par la signature d’un contrat de distribution des produits Stream Système d’une valeur de cinquante millions de dollars avec le Portugal et l’Espagne sur une durée de cinq ans. Ce partenariat a été conclu grâce à la participation de Bomare Compagny aux évènements internationaux comme le salon IFA( la Foire internationale de l’électronique) à Berlin.

 

BOMARE Company évolue de façon positive. Nous avons réalisé un chiffre d’affaires de 4 millions de dollars en 2016, 6 millions en 2017, et notre objectif est d’atteindre les 10 millions de dollars en 2018.

 

Le partenariat avec LG Electronics s’inscrit dans la durée. Comment est née cette coopération et comment se concrétise t-elle a court et à moyen terme ?

 

Nous avions été approchés et audités par LG Electronics en premier lieu en 2012. En 2013, un contrat d’une durée de trois ans a été signé pour la fabrication de télévisions LG. Cet partenariat est né à la suite au succès de notre de partenariat avec Hisense qui permis de la naissance de nos trois modèles sous la marque STREAM en 2016.

 

A la fin de ce contrat, la même année, très satisfaits de la qualité de notre production TV, LG Electronics nous a sollicités pour un renouvellement de contrat d’une durée de trois ans, ce dernier prendra fin en 2019. Ce partenariat qui s’inscrit en effet dans la durée nous permet en effet d’ajouter à notre palmarès la fabrication des Smartphone de marque LG dont la première ligne de fabrication a été inaugurée le 20 novembre 2017. Lors de cette inauguration, la firme sud - coréenne a affirmé que son objectif est d’exporter ses produits, téléviseurs et Smartphones, via  Bomare Company au cours de l’année 2018.

 

 

Quelles sont les actions à mettre en œuvre pour améliorer l’écosystème de la production industrielle et quels sont les principaux freins qui entravent l’impulsion des investissements productifs?

 

Durant tout au long de notre parcours, nous avons rencontré énormément de difficultés que ce soit sur le plan administratif (bureaucratie), ou humain (différence de mentalités). Ce sont là, les deux facteurs qui paralysent le développement économique de notre pays. Cependant, cela ne nous a pas empêchés à aller de l’avant, tout en espérant un meilleur soutient de la part de notre de notre administration et nos responsables.

 

L’un de nos buts à l’horizon 2020 consiste dans l’amélioration de l’écosystème. Notre objectif premier est d’augmenter les quantités des produits fabriqués, le taux d’intégration et l’exportation. Pour information, en 2017, nous avons sorti 220.000 téléviseurs et 300.000 smartphones avec un taux d’intégration de 40 à 45%. Nous souhaitons atteindre 1.5 million téléviseurs et 3 millions Smartphones pour un taux d’intégration de 75%, 60% sera destiné à l’exportation. 

 

C’est la raison pour laquelle, nous avons signé un protocole avec Universel USA et l’université Saad Dahled Blida, qui consiste à fournir une ligne d’insertion à titre gracieux, en assurant une formation pour sa mise en marche, sa maintenance et sa réparation.

 

Grâce à un investissement d’un montant de 1.5 million de dollars réalisé par Bomare Company, les étudiants seront ammenés pendant leurs cursus à comprendre le processus de production pour être par la suite accompagnés dans la création de leurs propres entreprises de fabrication de la matière première afin de diminuer son importation.

 

Notre second objectif est d’être à l’écoute des jeunes chercheurs, porteurs de nouvelles idées en technologie électroniques, et qui sont intéressés de rejoindre le cercle Bomare Company en tant qu’actionnaires, car le groupe œuvre à ouvrir son capital pour 2018.    

 

Bomare Company s’est engagé dans la formation des ressources humaines…

 

Bomare Academy a été créée en 2017 pour assurer la formation des techniciens et ingénieurs avant insertion.  Et aussi, assurer une mise à niveau pour les techniciens, les formateurs, opérateurs, afin d’anticiper et gagner du temps afin d’éviter tout obstacle lors de la production.

 

Un autre projet de formation, nommée Gestion de Projetest en cours de réalisation pour assurer la formation des managers dans la gestion des projets avec un meilleur délai et un cout moins élevé.

 

 

 

 

Usine de production Bomare Company

Usine de production Bomare Company

Une démarche ambitieuseUne démarche ambitieuse
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents