Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hakima Bédouani-Kernane - Journaliste

Hakima Bédouani-Kernane - Journaliste

Journaliste - Reporter, diplômée de troisième cycle en journalisme (Université Panthéon/Assas, Paris). Expérience en presse écrite et audiovisuelle. Rédaction : Articles, enquêtes, reportages, interviews, dossiers sur l'actualité économique, politique, sociale et culturelle du Maghreb, de l'Afrique et du monde arabe. Collaboration : Arabies, Magazine de l'Afrique, African Business, African Banker, CIO Mag, Le courrier de l'Atlas... Contact: hkernane@yahoo.fr


" L'éducation des femmes est un acquis"

Publié par Hakima Bedouani-Kernane Journaliste sur 5 Juillet 2018, 10:33am

Catégories : #Interviews

Hessa al-Jaber, ancienne ministre de l'Information et des Technologies de la communication du Qatar

Hessa al-Jaber, ancienne ministre de l'Information et des Technologies de la communication du Qatar

Publié dans Arabies, juin-juillet-août 2018

 

Hessa al – Jaber, ancienne ministre de l’Information et des Technologies de la  communication, pionnière dans la direction de programme de grande envergure, nous livre son parcours.

 

L’éducation est un des facteurs essentiels de l’émancipation des femmes, affirmez –vous…

 

L’accès à l’éducation joue un rôle majeur dans la promotion du rôle des femmes au sein de la société. Pour ma part, j’ai eu la chance d’évoluer dans un milieu familial ou l’éducation des femmes est une culture, un acquis incontestable. Ma grand - mère était professeure, mes trois sœurs ont obtenu leurs diplômes de doctorat PHD.

 

En 1976, vous avez opté pour des études scientifiques ?

 

Même si les femmes s’orientaient vers d’autres filières comme l’éducation et la santé, j’ai préféré suivre la voie des sciences, plus spécifiquement l’engineering. J’ai entamé mon cursus par des études au Kuweït et des études de post - graduation (PHD) en sciences de l’informatique dans les universités américaines Michigan State University et George Washington University.

 

Après quelques années comme professeure à l’université du Qatar, vous avez rejoint le monde de l’Entreprise…

 

J’ai entamé mon expérience professionnelle dans le monde de l’entreprise comme directrice du pôle nouvelles technologies de l’information et de la communication au sein du groupe de télécommunication Oreedoo. J’ai dirigé un programme d’évaluation des activités et des ressources informatiques, de planification budgétaire et de gestion de projets.

 

Vous avez été nommée secrétaire générale du Conseil suprême des Technologies de l’information et de la communication. Quelles sont les actions qui ont été menées sous votre autorité ?

 

Le rôle de l'Autorité de réglementation des communications (Communications Regular Authority CRA), créée en 2005, est de réglementer et d’élaborer une politique nationale en matière de déploiement des nouvelles technologies de la communication. L’objectif de cette initiative consistait dans la réalisation d’un changement social et politique, lequel ne peut - être possible sans la progression de la compétitivité grâce au déploiement des TIC. Nous avons donc établi une orientation générale et des plans stratégiques d’actions permettant l’utilisation des TIC à l’échelle nationale, dont le but est de permettre l’établissement d’une économie dynamique et diversifiée dans l’intérêt de tous les résidents du Qatar.

 

Dans le cadre de mon mandat, j’ai supervisé la libéralisation du marché des télécommunications pour stimuler le développement d'une économie compétitive. Cette décision stratégique a permis d’une part d’inaugurer une nouvelle ère pour l’instauration de la concurrence dans le secteur des TIC et, d’autre part, de faire en sorte que les avantages des technologies de l’information et de la communication atteignent tous les secteurs d’activités socio économiques.

 

Nos actions ont abouti à la modernisation les infrastructures des TIC, notamment à travers la réalisation d’un réseau national à large bande qui a permis la démocratisation de l’accès à Internet. 

 

Nommée ministre de l’Information et des Technologies de la communication, vous avez été initiatrice de l’accentuation du développement des TIC.  

 

En effet, lors de mon mandat à tête du ministère, nous avons établi une série de plans directeurs de TIC. Ils ont été mis en œuvre dans le cadre d’une stratégie de dépoilement agressive, concentrée sur plusieurs priorités fondamentales : poursuite de la construction des infrastructures de dernière génération, déploiement de réseaux haut débit de haute qualité, qui ont été proposés à des prix compétitifs et abordables.

 

Le ministère a élaboré une réglementation solide, une stratégie qui a permis une croissance continue du marché, comme la promulgation des lois sur la protection des infrastructures d'information critiques, la loi sur la protection de la vie privée, et publication de la loi sur le commerce électronique du Qatar en 2012.

 

A ce titre, la stratégie nationale de la cyber sécurité a pour objectif de protéger davantage les réseaux et les citoyens contre les cybermenaces et d’assurer un cyberespace ouvert et sécurisé.

 

De même pour le programme Mada, un centre d’assistance en matière de technologie au Qatar dont l’objectif consiste dans la mise en œuvre de la stratégie d'inclusion numérique dans le pays. Plus concrètement, cet organisme vise à donner à tous les individus la possibilité de bénéficier des TIC, quel que soit l’âge, le genre, le revenu ou la localisation.

 

Quelle est l’évolution du marché des TIC ?

 

Le marché des télécommunications est sain et dynamique, il poursuit sa progression à un rythme supérieur à celui de la croissance démographique. Les investissements des secteurs public et privé dans la réalisation des infrastructures de dernière génération se renforcent. La libéralisation du marché des télécommunications a contribué à la forte croissance des TIC au cours de la dernière décennie.

 

D’autres actions sont en cours d’élaboration par le gouvernement comme la disponibilité des services gouvernementaux en ligne d'ici 2020, l’élaboration et la mise en œuvre d’une approche globale pour assurer la sécurité des personnes et des réseaux, l’amélioration des compétences en matière de maitrise des nouvelles technologies et le renforcement du secteur pour une meilleure contribution au PIB du pays.

 

Vous êtes aussi membre du conseil d’administration de divers organismes et membre du Shura Council (Parlement). 

 

En effet, je suis membre du Conseil d'administration de Volkswagen AG, du Conseil d'administration de l'université du Qatar, et des Conseils d'administration des musées et des marchés financiers du Qatar. Je contribue aussi dans l’élaboration de divers documents et études de recherche dans le domaine des TIC et je participe activement aux conférences et symposiums dans les pays arabes et occidentaux. 

 

Vous avez aussi participé au lancement du premier satellite du Qatar ...

 

En effet, Es'hailSat, une société satellitaire que je préside, a lancé son premier satellite de communication avec succès en 2013. Un satellite qui permettra l’amélioration des capacités de diffusion de la région Middle East and Nord Africa, ou Mena (Moyen-Orient et Afrique du Nord).   

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

create images for social media 26/09/2019 12:19

You there, this is really good post here. Thanks for taking the time to post such valuable information. Quality content is what always gets the visitors coming.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents