Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hakima Bédouani-Kernane - Journaliste

Hakima Bédouani-Kernane - Journaliste

Journaliste - Reporter, diplômée de troisième cycle en journalisme (Université Panthéon/Assas, Paris). Expérience en presse écrite et audiovisuelle. Rédaction : Articles, enquêtes, reportages, interviews, dossiers sur l'actualité économique, politique, sociale et culturelle du Maghreb, de l'Afrique et du monde arabe. Collaboration : Arabies, Magazine de l'Afrique, African Business, African Banker, CIO Mag.. Contact: hkernane@yahoo.fr


Mourad Oulmi, président-directeur général de Sovac

Publié par Hakima Bedouani-Kernane Journaliste sur 26 Mars 2013, 10:59am

Catégories : #Interviews

Parue dans Arabies, mars 2013

Des projets d'envergure

Rencontre avec Mourad Oulmi, président-directeur général de Sovac, groupe représentant les marques Volkswagen, Audi et Skoda, Seat et Porsche.

Volkswagen.png

Quelle a été l’évolution de Sovac en 2012 ?

Sovac suit l’évolution positive du marché. En 2012, nous avons réalisé 60% de croissance en termes de ventes. Les marques de voitures européennes comme Renault, Peugeot et, Volkswagen, ont connu les plus fortes progressions. Car, le consommateur algérien imite le consommateur européen. Concernant les perspectives 2013, le marché va poursuivre sa progression, mais elle n’aura pas les mêmes proportions qu’en 2012. Néanmoins, elle sera tout de même de l’ordre de 20 %.

Comment expliquez-vous cette croissance ?

La croissance du marché s’explique essentiellement par un fort besoin en équipement des consommateurs algériens. Cette demande a pris de l’ampleur à la suite à la réalisation de nouvelles infrastructures routières et autoroutières dans le pays. L’amélioration du pouvoir d’achats des salariés - grâce à la revalorisation salariale de près de 30% avec une rétroactivité de 2 ans ainsi que l’octroi de primes - a aussi encouragé les Algériens préfèrent acquérir un véhicule, lequel est le symbole de la liberté de déplacements. Malgré la hausse des ventes, la voiture reste un rêve pour les consommateurs algériens.

Quels sont vos principaux projets d’investissements ?

Lorsqu’une entreprise réalise une croissance supérieure à 50 %, elle se doit d’adapter ses structures pour répondre aux différents besoins de sa clientèle, notamment en services d’accueils et d’après vente. C’est la raison pour laquelle nous continuons d’exécuter notre plan de développement réseau jusqu’en 2015. Actuellement, nous disposons de 22 agents et nous atteindrons 40 agents qui seront répartis à travers le territoire national en 2015.

Nous avons également acheté un terrain de 15 000 m2 afin de réaliser un pôle de livraison. Ce dernier sera constitué d’une zone de stockage avec un hangar couvert de 7000 m2. Nous comptons également mettre 6 nouveaux produits sur le marché à savoir : la Golf 7 et la Polo classée pour Volkswagen, la nouvelle Léon et Toledo pour la marque Seat, ainsi que la nouvelle Audi A3.

Croyez-vous à l’installation d’une industrie automobile en Algérie ?

L’état actuel de l’économie nationale ne peut pas nous permettre de parler de projets d’envergure. Dans le secteur automobile, les disponibilités financières et le marché existent. Or, on est dans l’incapacité d’établir une stratégie viable permettant l’instauration d’une industrie de l’automobile. Des promesses ont toute fois été faites par M. Rahmani, l’actuel ministre de l’Industrie. D’après les informations qui circulent, des mesures pour la régulation du marché sont en cours d’études. Nous attendons, avec impatience, leur mise en œuvre.  

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents