Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hakima Bédouani-Kernane - Journaliste

Hakima Bédouani-Kernane - Journaliste

Journaliste - Reporter, diplômée de troisième cycle en journalisme (Université Panthéon/Assas, Paris). Expérience en presse écrite et audiovisuelle. Rédaction : Articles, enquêtes, reportages, interviews, dossiers sur l'actualité économique, politique, sociale et culturelle du Maghreb, de l'Afrique et du monde arabe. Collaboration : Arabies, Magazine de l'Afrique, African Business, African Banker, CIO Mag.. Contact: hkernane@yahoo.fr


La licence 3G suspendue à la vente de Djezzy

Publié par Hakima Bedouani-Kernane Journaliste sur 28 Mars 2013, 11:04am

Catégories : #Économie Algérie

Paru dans le CIO Mag, février / mars 2013

IMG_0059-copie-1.JPG 

Promis pour le premier trimestre de 2013, le dépoilement de la téléphonie mobile troisième génération 3G est pour la énième fois reporté. En effet, le ministre algérien de la Poste et des Technologies de l'information et de communication, Moussa Benhamadi, a déclaré, lors d'une conférence de presse, que son avenue est suspendue jusqu'au règlement du rachat des 51% des parts de l'operateur mobile Orascom Télécoms Algérie ( OTA- Djezzy). « Nous avons effectivement déclaré que le lancement de la 3G est prévue pour le 1er trimestre 2013, mais cela ne peut -être effectué avant la finalisation du dossier Djezzy » a t-il précisé dans sa déclaration à la radio algérienne.

Pour rappel, le lancement de la téléphonie mobile 3G a été reporté à plusieurs reprises par l'autorité de tutelle. Selon le ministre, la modernisation des réseaux - MSAN et la fibre optique  - est  inscrite dans le programme ministériel laquelle sera matérialisée par la création de deux filiales de l'opérateur public Algérie Télécom. La première sera chargée du développement de la fibre optique (actuellement de 47 000 km) et la seconde sera consacrée au développement du réseau sans fil (LTE et Wi max). Pour ce faire, des accords de coopération, entre les entreprises privées ISP (Internet Service Provider) et l'opérateur Algérie Télécom, seront conclues courant 2013. Ces partenariats – public / privé - consistent essentiellement dans les dégroupages au profit des providers  privés, lesquels utiliseront le réseau de l'opérateur public pour leur permettre de proposer des offres et des services à des prix attractifs sans avoir recours à des investissements lourds dans la réalisation de leurs propres réseaux. Il faut dire que l'initiative du ministère des TIC est louable et prometteuse à condition qu'elle se concrétise réellement sur le terrain.

 


Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents