Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hakima Bédouani-Kernane - Journaliste

Hakima Bédouani-Kernane - Journaliste

Journaliste - Reporter, diplômée de troisième cycle en journalisme (Université Panthéon/Assas, Paris). Expérience en presse écrite et audiovisuelle. Rédaction : Articles, enquêtes, reportages, interviews, dossiers sur l'actualité économique, politique, sociale et culturelle du Maghreb, de l'Afrique et du monde arabe. Collaboration : Arabies, Magazine de l'Afrique, African Business, African Banker, CIO Mag.. Contact: hkernane@yahoo.fr


Le Cloud Computing fait ses premiers pas en Algérie

Publié par Hakima Bedouani-Kernane Journaliste sur 9 Avril 2013, 08:41am

Catégories : #Économie Algérie

Paru dans CIO Mag, avril / mai 2013

cloud-computing.jpg

 Le Cloud Computing (l’informatique dans les nuages), qui consiste à l’externalisation des données et des applications numériques sur la toile, est en phase de révolutionner le fonctionnement des services informatiques. Cette technologie est aujourd’hui fortement recommandée par les professionnels du secteur pour la protection et le stockage des données informatiques et ce, en raison de la forte augmentation des risques de piratage et de cybercriminalité.

En Algérie, le Cloud Computing fait ses premiers pas. Les multinationales comme Hewlett Packard, IBM, Microsoft, Cisco System, France Télécom et A&TT ont  présenté, lors de journée d’information et de conférence, leurs dernières inventions en matière de Cloud Computing. Le premier objectif des firmes est de susciter l’intérêt des directeurs informatiques de entreprises algériennes de toutes tailles confondues au Cloud Computing. En effet, les responsables informatiques de nombreuses institutions comme les banques, les sociétés d’assurances ainsi que les différentes activités industrielles, plus habituées à l’achat de logiciels et de matériels informatiques, s’intéressent, désormais, aux multiples solutions et services en matière de stockage et sauvegarde des données. Une solution hautement technologique et pratique grâce à laquelle les entreprises pourront sécuriser, stocker et archiver leurs données même les plus confidentielles.

Le recours à cette solution est fortement recommandé par les professionnels, en raison de l’augmentation des risques. En Algérie, le développement rapide et récent du parc informatique et la l’utilisation massive des logiciels piratés ont augmenté l’insécurité sur les données informatiques ces dernières années. Il faut dire que le piratage des logiciels a pris proportions inquiétantes puisque il atteint un taux record de 80%.

François Vajda, Directeur de la société Forum.com et organisateur de la rencontre ICT Management, à précisé que les entreprises algériennes encourent les risques qu’ont connu les entreprises européennes il y’a 5 ans.  Selon cette même source, la méfiance des magrébins à externaliser leurs données informatiques empêchera le déploiement rapide du Cloud sur le marché: «  en Algérie, on commence à en parler mais ce n’est pas encore une préoccupation majeure des responsables informatiques » explique t-il à ce sujet.

Des évènements pour promouvoir le Cloud.

Le Cloud Computing avance timidement en Algérie. Afin de promouvoir ce nouveau produit, très en vogue à l’échelle mondiale, des conférences, des rencontres et des débats sont régulièrement organisés dans le pays ces deux dernières années. La société Comparex, en partenariat avec Intel, Vmware et IBM, a organisé la première édition de Comparex Technology Days, en mai2012, sous le thème ‘’ la virtualisation, êtes vous prêts ?’’. De nombreux intervenants comme Sameh Helmy et Karim Bibi Triki (Intel Corporation) et Edouardo Cabecas (Vinware) ont animé des conférences sur les applications du Cloud Computing notamment sur ‘’ la virtualisation du poste de travail’’. Les clients présents à cet évènement ont pu également assister à une démonstration sur le Cloud Computing.

Lors d’un point de presse Djaoued Allal, directeur général de Comparex Algérie, a souligné: « les clients sont confrontés à l’idée de savoir que les intégrateurs tels que Comparex sont présents pour les accompagner dans leurs projets de virtualisation ». De son côté,  Klaus Elsbacher, CEO de Comparex Group, considère que la stratégie la mieux adaptée au marché algérien serait, dans un premier temps, d’assurer le transfert des compétences et du savoir-faire dans le domaine de la sécurisation des données informatiques. «  « L'introduction de cette technologie (Cloud) dans l'environnement économique algérien assure une meilleure performance et réactivité des entreprises» a t-il expliqué lors de cette rencontre.

Pour ce faire, Djaoued Allal, a annoncé qu’un centre d’expertise est en cours de réalisation dans le pays. S’appuyant sur les compétences algériennes, Comparex société souhaite de faire de l’Algérie un pôle à partir duquel seront gérer les opérations du Cloud Computing vers le continent africain.

La société belge Forum.com a également organisé ICT Management Alger, un évènement sur le management des infrastructures de l’information et de la communication en mars 2012. Une série de conférences et de tables rondes ont été programmées autour des thèmes du Cloud Computing et du Business Continuity Plan. «Les entreprises étaient très intéressées de savoir comment sauvegarder des informations et des données vitales, pour assurer leur continuité après des préjudices matériels subis en cas d’inondations, de destruction du bâtiment pour une raison quelconque, d’origine naturelle (séisme) ou même de sabotage » explique François Vajda, directeur de la société Forum.com, organisateur de l’événement.

Les multinationales s’impliquent.

Les multinationales HP et Cisco System proposent également leurs dernières innovations en Cloud Computing. Lors d’une conférence de presse organisée à Alger, Samira Sadou, directrice générale de HP Algérie, a déclaré que l’entreprise a enregistré une croissance de 45% de son activité dans le pays.

Cette dernière a précisé que HP Algérie a inclus le Cloud Computing dans ses projets de développement dans le pays. Le marché algérien est considéré par Alaa Alshimy, directeur pour la division Afrique, comme un des 6 grands marchés d’Afrique. La multinationale propose à ses clients des solutions bout – à - bout comprenant le hardware, le software et les services avec une garantie 3 ans. HP Algérie cible dans sa stratégie de développement les acteurs économiques, les institutions, les administrations ainsi que les petites et moyennes entreprises. « Nos nouvelles solutions offrent le meilleur de l’expérience HP en terme d’innovation, mais aussi de services et de compétences » précise Steve Dietch, vice président marketing de la division Cloud solutions and infrastructure HP.

De son coté, la multinationale Cisco Systems, la référence mondiale du Networking, met la protection des Data Centers dans le top de ses priorités. « Pour que les entreprises puissent saisir en toute confiance les avantages commerciaux offerts par la virtualisation du centre de données et du Cloud, la sécurité doit être considérée comme l’art du possible, et non comme un obstacle » a indiqué récemment Adel Dahmani, directeur général de Cisco Algérie

De son côté, EAC Algérie, une société de services en ingénierie informatique SSII, reconnue par la société Symantec comme ‘’Specialist Partner’’, est également active dans le domaine du Cloud Computing. Selon la direction, la société est désormais en mesure de répondre aux besoins spécifiques de ses clients en leur fournissant des solutions à forte valeur ajoutée pour protéger et gérer leurs informations. « La spécialisation Data Protection de Symantec témoigne de l’expertise que nous avons dans le domaine de la protection des données que nous avons à offrir à nos clients » a souligné Sofiane Skali, directeur général d’EAC Algérie.

Cela dit, le pays doit rattraper son retard dans le déploiement des technologies 3G/4G et le réseau Internet très haut débit sans lesquelles la mise en œuvre du Cloud Computing serait très compliquée. L’année 2013 sera t-elle une année axée sur l’accélération des projets en attente depuis plusieurs années ? Affaire à suivre.

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents