Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hakima Bédouani-Kernane - Journaliste

Hakima Bédouani-Kernane - Journaliste

Journaliste - Reporter, diplômée de troisième cycle en journalisme (Université Panthéon/Assas, Paris). Expérience en presse écrite et audiovisuelle. Rédaction : Articles, enquêtes, reportages, interviews, dossiers sur l'actualité économique, politique, sociale et culturelle du Maghreb, de l'Afrique et du monde arabe. Collaboration : Arabies, Magazine de l'Afrique, African Business, African Banker, CIO Mag, Le courrier de l'Atlas... Contact: hkernane@yahoo.fr


Le nouvel atout de l'Algérie

Publié par Hakima Bedouani-Kernane Journaliste sur 20 Décembre 2010, 09:16am

Catégories : #Économie Algérie

Article publié dans Arabies, décembre 2010

 img089.jpg

 

Après l'Égypte et le Maroc, Cisco Systems s'implante en Algérie avec l'objectif prioritaire de former les professionnels locaux aux métiers des nouvelles technologies de l'information et de la communication. 

Selon les responsables de Cisco Systems Algérie, former son personnel est primordial pour consolider sa position sur le marché. En engageant des projets importants dans les nouvelles Technologies de l'information et de la communication ( TIC), notamment ceux qui concernent les programmes de e-gouvernance, le réseau Intranet gouvernemental (RIG) et la e-Économie, l'Algérie cible clairement son besoin d'équiper en matériel high-tech. Elle affiche aussi sa volonté de pouvoir l'utiliser, l'optimiser et le réparer en cas de panne. C'est la que la firme américaine se positionne comme prestataire de services et partenaire du gouvernement dans ses différents programmes. Cisco Systems dispose en effet de nombreux accords signés avec les ministères, les établissements financiers et certaines administrations pour la construction de réseaux IP ( Internet Protocol). Ces derniers permettent de transmettre des données, des voix et de la viséo par connexion Internet. 

 Installée à Alger dans le nouveau quartier d'affaires des Pins maritimes, au troisième étage de l'Algéria Bussiness Center ( ABC), Cisco Systems est spécialisée depuis plus de vingt)-cinq ans dans l'équipement de réseaux( routeur et commutateur Ethernet). La société américaine ambitionne maitenant une meilleure pénétration du marché en participant au développement et à la construction des nombreux pôles technologiques prévus dans le pays ( notamment Sidi Abdellah). 

Forte d'un chiffre d'affaires global en progression, Cisco Systems s'est duversifiée par l'acquisition d'autres entreprises spécialisée dans les systèmes d'information. actuellement, l'entreprise originaire de San Francisco détient 30% du marché mondial des équipements de téléphonie et est leader sur le segment de la téléphonie IP. Elle propose également des solutions de sécurité et de stockage. 

 Capital humain. Les ressources humaines sont une valeur défendue par la compagnie. Dès son installation en Algérie, cette dernière s'est investie dans la formation et le perfectionnement des ingénieurs et des techniciens de réseaux. des centres de formation, des académies et des universités de réseaux ont ainsi été ouverts dans tout le pays. Après l'accord conclu en 2002 avec le ministère de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle, 33 centres ont ouvert leurs portes. Trois d'entre eux sont des centres régioneux, qui gèrent chacun dix établissments locaux. Respectivement implantés à Alger, Oran et Sétif, ces derniers ont coûté près de 30 000 dollars à Cisco Systems. L'objecti de ces formations est de mettre les compétences algériennes au diapason des standards internationaux dans le domaine des réseaux et des technologies de la communication. Dans cette optique, les lauréats qualifiés et certifiés dans le secteur des réseaux de technologies de l'information recevront le diplôme International Cisco certified Network associate. Près de 1200 personnes bénéficient chaque année d'une de ces formations.  Quant au programme lui - même, il comprend les spécialités d'installation et de maintenance des réseaux, qui ne représentent encore un grand manque à gagner pour les entreprises algériennes. " Cisco Systems est une firme engagée qui croit dans les compétences algériennes " , déclare Karim Dembri, directeur général pour l'Algérie. 

Cet investissement de Cisco Systems dans la formation des compétences devrait permettre de réduire la fracture numérique des pays du Sud. Mais l'entreprise offre également les bourses Women in Technology, qui visent à aider les femmes à développer leurs compétences dans le domaines des nouvelles technologies de l'information et de la communication. 

En mai dernier, Alger acceuillait dans son palais de la Culture le VII e salon international sur les nouvelles Technologies de l'information ( Med-It) dédié cette année aux PME/PMI. A cette occasion, la firme américaine a présenté ses plus grands intégrateurs de solutions ainsi que Cisco Learning Solutions Partner, un système de formation dédié aux entreprises. L'Algérie a besoin de développer ses compétences IP. Car cette technologie rendra le réseau plus compétitif et permettra de développer des activités comeme le e Banking et le e Commerce. Cisco Systems semble justement un partenaire idéal pour le déploiement des nouvelles technologies dans le pays. D'autant plus que la firme américaine est déjà partenaire et équipementier de nombreuses institutions, administrations ( caisse nationale d'assurance sociales), groupes privés algériens ( Sonatrach, Algérie Télécom), banques ( BNA, BADR, BEA), ministères ( Finances, Défense) et PMI ou PME. L'accord conclu avec Algérie Télécom permet par exemple à la compagnie nationale de répondre aux besoins de ses clients dans des délais plus courts. partant de ce constat, des discussions ont été entamées pour une mise à jour totale des infrastructures réseaux. d'autres entreprises nationales et des organismes d'État ont également fait appel à Cisco Systems pour l'installation d'équipements permettant les interconnexions des sites nationaux et régionaux. la mise en place d'un Intranet sécurisé et la fourniture de solutions de téléphonie IP. Le réseau du ministère de l'intérieur ( près de 2000 sites) nécessite quant à lui la mise en place de services en ligne destinés aux citoyens.  travers ce partenariat, Cisco Systems s'investit aussi dans le transfert de son savoir-faire.Ainsi, l'entreprise accompagne t-elle notamment les deux plus grands groupes publics ( Sonatrach et Sonelgaz) en matière de conseil et d'assistance technique. Les opérateurs de téléphonie fixe et mobile figurent également parmi ses clients. L'autre avantage non-négligeable dont dispose l'Algérie est le développement des câbles de fibre optique sous-marins. Permettant une connexion optimale avec le monde entier, la fibre optique est une palte-forme considérable pour le développment des TIC dans le pays. Des investissements dans le développement de la fibre optique terreste viennent ainsi s'ajouter aux potentialités dont dispose l'Algérie. " Il ne s'agit pas seulement d'établir des réseaux data et de voix IP, mais de construire des réseaux de convergences capables de transporter des données, de la voix et de la vidéo en même temps ", a déclaré Karim Dembri à la presse algérienne. 

 img090.jpg

Startégie e - Algérie 2013. Le géant américain des équipements réseaux informatiques s'intéresse vivement à la statégie e-Algérie 2013. la firme californienne est même en contact avec les autorités algériennes pour participer à ce grand projet. Massimo Migliuolo, vice-président responsable des nouveaux marchés, déclare que l'idée du programme e-Algérie 2013 est de préparer le pays au futur et pas simplement de gérer le présent.  " Nous croyons fortement au potentiel du secteur des NTIC en Algérie", a t-il affirmé en conclusion d'une conférence de presse organisée à Alger, en 2009, sur les perspectives de développement dde Cisco Systems en Algérie. L'entreprise souhaiterait ainsi implanter la téléprésence en Algérie. Outre que cette technologie innovante peut aussi bien s'utiliser dans la vie personnelle que professionnelle, cet ensemble de logiciels permet par exemple d'organiser des réunions virtuelles regroupant des intervenants disséminés sur plusieurs points géographiques. Imaginez une salle de réunion coupée en deux, dont une partie serait réelle et l'autre virtuelle... Du fait, la téléprésence pourrait favoriser une meilleure collaboration entre collègues, partenaires et clients. Mais cette nouvelle technologie permet également d'accroître sa productivité. Avec une plus grande capacité de réaction et un accès plus rapide au marché, la prise de décision intervient elle aussi plus vite. Voilà qui explique que les premiers clients ciblés par Cisco Systems Algérie soient les institutions financières et les banques. Encore développée depuis l'acquisition du spécialiste norvégien de prestations haut de gamme Tandberg - pour le montant de 3 milliards de dollars-, cette technologie va permettre à la firme américaine d'étendre son monopole sur le marché international de la vidéoconférence.  C'est en tout cas la conviction de son P-DG, John Chambers: " Cette acqisition démontre la stabilité financière de Cisco, ainsi que sa capacité à capturer les transitions du clés du marché en matière de croissance. "

 

 

 

 

 

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents