Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hakima Bédouani-Kernane - Journaliste

Hakima Bédouani-Kernane - Journaliste

Journaliste - Reporter, diplômée de troisième cycle en journalisme (Université Panthéon/Assas, Paris). Expérience en presse écrite et audiovisuelle. Rédaction : Articles, enquêtes, reportages, interviews, dossiers sur l'actualité économique, politique, sociale et culturelle du Maghreb, de l'Afrique et du monde arabe. Collaboration : Arabies, Magazine de l'Afrique, African Business, African Banker, CIO Mag.. Contact: hkernane@yahoo.fr


Mohamed Krim, directeur général de la Société nationale de leasing (SNL)

Publié par Hakima Bedouani-Kernane Journaliste sur 4 Novembre 2013, 09:19am

Catégories : #Interviews

Paru dans Arabies, novembre 2013

Dossier-2-0407.JPG

Mohamed Krim, directeur général de la Société National de leasing (SNL).

 

Pourriez-vous nous dire ce qu’est la Société nationale de leasing ?

La SNL est un établissement financier public a été créée à la suite de directives des pouvoirs publics aux des banques publiques pour diversifier des instruments de financement par la création de filiales. C’est une filiale de la Banque nationale d’Algérie (BNA) et la Banque de Développement local (BDL) qui a été agréée par la Banque d’Algérie en février 2011. L’entreprise a démarré son activité en juin 2011 et dispose d’un capital de 3,5 milliards de dinars.

En quoi consiste le leasing ?

Le leasing comme mode de financement des investissements, est un contrat de crédit-bail destiné aux entreprises en phase de développement. Nous ne finançons le développement des activités comme l’achat ou le renouvellement des équipements et l’extension de l’entreprise. Ce type de financement n’exige donc pas de garanties.

Le rôle des sociétés de leasing est de participer activement au financement de diverses activités économiques dont l’industrie, le bâtiment et les travaux publics, l’hydraulique, les services ainsi que les activités professionnelles libérales et commerciales. Nous finançons uniquement les investissements productifs comme les équipements spécifiques du secteur de l’industrie. Nous accompagnons les entreprises dans la création des richesses et des emplois.

Nous sommes aussi engagés dans le refinancement des projets pour lesquels nous sollicitons des emprunts obligataires auprès de la Bourse d’Alger ou des financements standards auprès de nos banques actionnaires et les autres établissements.

Quels sont vos principaux produits et services?

Nous proposons le leasing mobilier, destiné par exemple aux secteurs médical, industriel, transport et services. Nous envisageons de lancer très prochainement le leasing immobilier. Depuis le lancement de notre activité, nous avons constitué un portefeuille de clients très prometteur. Nous avons un portefeuille de clients très prometteur. Nous avons financé près de 200 entreprises et notre encours financier est de deux milliards de dinars. En 2013, notre activité s’est renforcée puisque nous avons donné notre approbation pour des engagements évalués à 4,5 milliards de dinars.

En dépit des disponibilités confortables des banques, le financement de l’économie reste limité. Comment l’expliquez-vous?

Le manque de financement de l’économie nationale résulte du manque de bancabilité des projets. Ces projets ne sont pas orientés vers la promotion de l’économie productive. Ce cas ne se pose pas vraiment dans le cadre des financements par leasing car la clientèle est constituée essentiellement d’entreprises existantes qui ont une santé financière fiable et présentent de bonnes perspectives de développement. Il est important de signaler que le financement des investissements par les banques et les établissements financiers a nettement augmenté cette dernière décennie. Selon les chiffres de la Banque d’Algérie, le pays est classé parmi ceux qui accordent le plus de crédits à l’échelle mondiale. Nous pouvons continuer dans cette dynamique à condition que les emprunteurs répondent aux exigences des banquiers notamment en matière de fiabilité des projets. 

Quelles sont les perspectives de développement du leasing dans le financement des activités économiques et commerciales ?

Aujourd’hui l’offre du financement par leasing est inférieure à la demande. Les entreprises sollicitent de plus en plus ce type de financement et nous devons répondre à leurs attentes. Notre activité connaît une progression importante. Tous les indicateurs sont au vert pour la promotion du financement par leasing, lequel contribuera efficacement dans le développement du monde de l’entreprise de façon général et des petites et moyennes entreprises en particulier.

 

 

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents