Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hakima Bédouani-Kernane - Journaliste

Hakima Bédouani-Kernane - Journaliste

Journaliste - Reporter, diplômée de troisième cycle en journalisme (Université Panthéon/Assas, Paris). Expérience en presse écrite et audiovisuelle. Rédaction : Articles, enquêtes, reportages, interviews, dossiers sur l'actualité économique, politique, sociale et culturelle du Maghreb, de l'Afrique et du monde arabe. Collaboration : Arabies, Magazine de l'Afrique, African Business, African Banker, CIO Mag, Le courrier de l'Atlas... Contact: hkernane@yahoo.fr


Saad Damma, président-directeur général de Mobilis

Publié par Hakima Bedouani-Kernane Journaliste sur 18 Avril 2013, 09:45am

Catégories : #Interviews

Paru dans Arabies, avril 2013

IMG_0252.JPG

Saad Damma, le président –directeur général de l’opérateur public de téléphonie mobile Mobilis, a  grande expérience dans le secteur des télécommunications à l’international.

Mobilis a enregistré en 2012 une progression jamais égalée. Comment l’expliquez vous ?

L’année 2012 a été exceptionnelle pour Mobilis. Le chiffre d’affaires qui a augmenté de 11,4% et le parc d’abonnés a atteint près de 12 millions de personnes. Nous avons doublé le bénéfice passant de 5,9 milliards de dinars réalisés en 2011 à 12 milliards en 2012. Ces résultats représentent une création de richesse importante. Nous avons également pu assurer la maitrise des recouvrements, ce qui nous a permis d’avoir de bons résultats en terme de trésorerie évalués de 12%. Un autre point important concerne le taux standard de rentabilité que nous avons pu réaliser. Alors que la moyenne est de 25% chez de nombreux opérateurs, nous avons atteints un taux de 28%.

En 2012, nous avons axé notre stratégie de développement sur la jeunesse. Le champion olympique Toufik Mehkloufi est notre ambassadeur. Nous avons proposé une offre commerciale à son nom, destinée aux étudiants, une première en Algérie.

Mobilis est le premier investisseur de l’année dans le secteur des télécommunications. Quels sont vos principaux programmes d’investissements ?

En 2012, nous avons été le premier investisseur télécoms en Algérie puisque nous avons consacré un budget de 23,3 milliards de dinars. La stratégie de développement, établie jusqu’en 2016, bénéficiant d’une enveloppe budgétaire de 2 milliards de dollars, a suscité un grand intérêt et une totale adhésion de nos cadres. Le plan d’investissement, validé par la Conseil national d’investissement le 25 juin 2012, est financé à hauteur de 87% par nos fonds propres. Il concerne deux axes majeurs : la modernisation du réseau Mobilis qui permettra l’amélioration de la qualité de service grâce à l’installation de relais et de plateformes ; la préparation aux nouvelles échéances notamment le haut débit mobile. Cette phase va permettre l’installation de tous les nœuds de réseau : antennes de transmission, les commutateurs et différentes plateformes. Nous avons d’ailleurs fini les travaux des plates-formes d’Alger et de Constantine qui gèrent les SMS et notre réseau de représentation est de   136 agences à travers tout le territoire national.

 Parlez –nous du partenariat stratégique avec les multinationales IBM et Comparex….

C’est une étape cruciale et son objectif principal est de nous accompagner dans la modernisation et le renforcement de notre système d’information. Nous avons acquis également d’autres outils collaboratifs comme la solution IBM Lotus Domino software 8,5 afin de fournir une solution de messagerie centralisées pour connectée l’ensemble des 4300 employés de Mobilis. Les employés pourront ainsi travailler à distance et hors de leur lieu de travail. De plus, nous avons programmé dans le cadre de ce partenariat d’acquisition d’un Data center lequel aura une capacité de stockage de plus de 70 terra bits. Cela nous permettre également de sécuriser nos données ainsi que celles de notre clientèle grâce au Cloud Computing.   

Quelles sont les insuffisances du marché ?

Le marché algérien de la téléphonie mobile a besoin d’être mieux régulé, notamment à travers une détermination claire des règles et des pratiques de la concurrence loyale. Mobilis étant un opérateur public n’a pas un accès facile aux médias. Nous devons passer par l’Agence nationale de l’édition et de la publicité ANEP pour toute communication dans les organes de presse. De plus, certains journaux, dont la ligne éditoriale est contre les orientations économiques du gouvernement ne publient pas nos communications publicitaires et nos communiqués de presse. Contrairement à nos concurrents, nous sommes soumis à d’autres restrictions, notamment dans le sponsoring des émissions de télévisions et la diffusion de spots publicitaires sur des chaines de télévisions privées qui diffusent de l’étranger. Mais des changements sont attendus dans ce domaine dans un proche avenir.

 Quelles seront les nouveautés pour l’année 2013 ?

 Nous attendons l’introduction de la 3G. Cette opportunité permettre un décollage de la téléphonie mobile, car elle offrira de nouvelles perspectives en termes de services et de produits. Nous nous concentrons sur le développement des services de contenus, en collaboration avec les fournisseurs locaux et étrangers. Nous comptons offrir le service du e paiement via le mobile, domaine dans lequel nous sommes précurseurs, grâce à la mise sur le marché de la consultation de compte et de chargement via le mobile, en partenariat avec la Poste algérienne.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

salahkarawi 29/09/2015 22:16

monsieur le directeur je suis un cityen algerienne résident à blida déclare que la promotion pak hewawie à l'agence de blida na jamai vue la lumière chaque heure et jour en demande la vente du pak hewawie mais malheuresement ils disent en a vendue mais a qui personne na acheté rien en demande de faire quelque chose ou ils sont vendue

gaba 21/06/2014 18:45

Bien satisfait au depart. De la nouvelle action mobilis en ce qui concerne 3G malheureusement
Au fur et a mesure.beaucoup de problemes de deconnections trop longues se font remarquees par la clientele.essayez de prendre en charge ce phenomene
Salutations
S

bouhenni achour 08/04/2014 15:33

c achour bouhenni président association sportive des handicapés la commune amizour wilaya de béjaia

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents