Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hakima Bédouani-Kernane - Journaliste

Hakima Bédouani-Kernane - Journaliste

Journaliste - Reporter, diplômée de troisième cycle en journalisme (Université Panthéon/Assas, Paris). Expérience en presse écrite et audiovisuelle. Rédaction : Articles, enquêtes, reportages, interviews, dossiers sur l'actualité économique, politique, sociale et culturelle du Maghreb, de l'Afrique et du monde arabe. Collaboration : Arabies, Magazine de l'Afrique, African Business, African Banker, CIO Mag, Le courrier de l'Atlas... Contact: hkernane@yahoo.fr


Un nouveau texte de loi pour promouvoir les TIC en Algérie

Publié par Hakima Bedouani-Kernane Journaliste sur 28 Mars 2013, 10:47am

Catégories : #Économie Algérie

Paru dans CIO Mag, février / mars 2013

 

 Un projet de loi fixant les règles applicables aux nouvelles technologies de l'information et de la communication (la poste, les télécommunications, Internet) a été examiné et approuvé par le dernier conseil des ministres en présence du président de la république Abdelaziz Bouteflika. L'objectif de cette loi vise à démocratiser les TIC qui enregistrent un retard considérable dans le pays.

L'accès à Internet haut débit à la traine : Pour combler son grand retard, notamment dans l'accès à Internet, le président algérien a exhorté son Premier ministre Abdelmalek Sellal à promouvoir l'utilisation du haut et très haut débit au bénéfice des citoyens, des administrations et des entreprises.

Il faut dire que les coupures d'Internet et de téléphone sont récurrentes dans le pays. Une connexion instable et un débit qui fonctionne au ralenti exaspèrent plus d'un. Malgré les nombreuses promesses faites par le ministère de tutelle, l'évolution de l'accès internet - internet mobile 3G compris - reste au point mort. L'incendie de la Grande Poste d'Alger, survenu le 19 décembre dernier, prouve la précarité dans laquelle patauge le secteur des TIC- hormis la téléphonie mobile - dans le pays. Algérie Télécom ne peut répondre pas aux attentes des clients. Son P- DG, Azouaou Mehmel, dans ses nombreuses déclarations, souhaite que l'entreprise devienne un opérateur commercial pour combler les insuffisances et les retards enregistrés dans le déploiement des infrastructures de télécommunications. Pour les offres ADSL, l'operateur Algérie Télécom utilise un réseau obsolète initialement déployé pour la téléphonie fixe datant des années 1980 et 1990.

Pourtant, classé 4e dans le continent africain, 4 millions d'algériens disposent d'un compte Facebook selon le site américain ''socialbakers''. Selon l'Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARTP), 23 fournisseurs d'accès à Internet opèrent en Algérie. Selon le programme des Nations Unies pour le Développement PNUD, le taux de pénétration de d'internet est de 5,33% en Algérie. Quant au taux de pénétration de l'outil informatique, il ne représente que 1,6% et le nombre d'ordinateurs vendus est de 200 000 unités par an.

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents