Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hakima Bédouani-Kernane - Journaliste

Hakima Bédouani-Kernane - Journaliste

Journaliste - Reporter, diplômée de troisième cycle en journalisme (Université Panthéon/Assas, Paris). Expérience en presse écrite et audiovisuelle. Rédaction : Articles, enquêtes, reportages, interviews, dossiers sur l'actualité économique, politique, sociale et culturelle du Maghreb, de l'Afrique et du monde arabe. Collaboration : Arabies, Magazine de l'Afrique, African Business, African Banker, CIO Mag.. Contact: hkernane@yahoo.fr


Walid Trabelsi, directeur général Russelior

Publié par Hakima Bedouani-Kernane Journaliste sur 21 Juin 2012, 10:09am

Catégories : #Interviews

Publiée dans Arabies, juin 2012

 

IMG 0462

 

Walid Trabelsi, directeur général adjoint de l'hôtel Russelior, nous parle de l'activité touristique en Tunisie et de ses projets de développement avec le Moyen-Orient.

 

Pourriez-vous nous dire un mot sur votre parcours ?  

Je suis au Russolior depuis le début de l'aventure. Avant d'occuper le poste de directeur général adjoint, j'étais responsable de l'hébergement, une lourde tâche qui consiste à donner une vie à l'établissement. Avant cela, j'ai entamé ma carrière au sein du service commercial du prestigieux hôtel Ritz ainsi qu'au Bristol. 

Votre établissement a pour symbole une fleur.... A quoi fait-elle référence ?

La Russelia, qu'on appelle également '' plante corail'', pousse dans le Sud de la Tunisie. Elle est effectivement présente dans le dsign de l'établissment dont les jardins et dans le Lobby et symbolise la sérénité que nous souhaitons offrir à notre clientèle.

 Pouvez-vous nous parler du profil de votre clientèle ? 

Nous avons deux types de clientèles. Il est certain que notre première vocation est l'hôtellerie de la villégiature, mais vu la conjoncture économique, cette offre ne peut faire vivre un hôtel comme le nôtre. Pour cette raison, nous développons une offre Corporate, une première dans la région. Nous avons trouvé notre niche dans la clientèle incentive, motivée, à laquelle nous offrons la possibilité d'organiser des séminaires résidentiels. Les participants peuvent ainsi travailler dans un cadre luxueux et pratique, au sein duquel ils ont également la possibilité de se distraire. Notre coeur de cible est aussi constituée de grandes entreprises et de multinationales comme les groupes pharmaceutiques ou les institutions financières qui organisent souvent des sessions de Team Building. Pour répondre aux demandes spécifiques de cette clientèle, nous avons mis à leur disposition une salle d'une capacité de 350 personnes ainsi que sept autres, toutes équipées de matériel de communication de haute technologie. 


IMG 0456

 

Qu'est-ce qui vous différencie de vos concurrents ? 

Nous essayons de nous distinguer des autres établissements grâce à notre '' touche de luxe'' qui est tout à fait innovante sur le marché local. Nous misons également sur la qualité irréprochable de l'accueil et de la restauration. On met également en avant notre offre spa - alignée sur l'offre de Saint-Barthélemy- utilisant des produits exclusivement naturels et biologiques. En un mot, nous associons notre image au luxe et au rêve. 

Généralement, d'où viennent vos clients ? 

Notre clientèle est essentiellement européenne et plus particulièrement française et suisse. Cette dernière passe par des réseaux de distribution comme e booking. Mais nous avons également une clientèle tunisienne qui cherche la particularité de notre produit pour passer des moments priviligiés. 

 Qu'en est-il de la clientèle des pays du Moyen - Orient ?

J'avoue que cette clientèle est très intéressante pour nous. Cela dit, je trouve qu'elle est aussi très difficile à capter , car elle a des habitudes bien ancrées, difficiles à changer ou à réorienter. Néanmoins, nous commençons a recevoir une clientèle influente de ce marché. Il fau dire que nous sommes également appuyés localement par les ambassades. Les retours qu'elles nous procurent sont tout à fait positifs et prometteurs. 

Quelle est l'évolution de vos activités depuis l'ouverture de l'établissement ? 

Depuis l'ouverture, en octobre 2009, notre activité reste croissante malgré les répercussions des évènements de la révolution du jasmin sur l'activité économique. Depuis, l'activité reprend progressivement. Je pense que 2012 sera meilleure que l'année précédente. 

Quelle est la situation financière de votre établissment ? 

Je dois vous dire que la situation financière est difficile. Nous réussissons à couvrir nos charges d'exploitation. Vu la conjncture, nous avons fixé notre objectif pour l'équilibre de nos finances et pour éviter le déficit. Nous sommes réalistes, nous ne pouvons pas réaliser des bénéfices actuellement. Notre hôtel, qui a nécessité un gros investissement ne peut être amorti rapidement. Pour qu'il soit rentable, un hôtel doit être occupé à hauteur de 45% alors que nous sommes loin de les atteindre.

 L'activité touristique représente un axe important de l'activité économique en Tunisie... .Selon vous, quel est son avenir? 

Je suis de nature très optimiste et, à ce titre, je dirais que les choses vont s'améliorer. Les bases sur lesquelles repose l'activité touristique, comme la classification des hôtels par exemple, vont certainement être revues. La classification ne doit pas tenir compte uniquement des infrastructures, elle doit également inclure la qualité des produits et des services. J'espère que les enseignes internationales s'intéresseront davantage au marché tunisien car la présence des labels internationaux améliorera incontestablement la qualité des services hôteliers, en particulier à travers la formation du personnel. 

 


Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents