Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hakima Bédouani-Kernane - Journaliste

Hakima Bédouani-Kernane - Journaliste

Journaliste - Reporter, diplômée de troisième cycle en journalisme (Université Panthéon/Assas, Paris). Expérience en presse écrite et audiovisuelle. Rédaction : Articles, enquêtes, reportages, interviews, dossiers sur l'actualité économique, politique, sociale et culturelle du Maghreb, de l'Afrique et du monde arabe. Collaboration : Arabies, Magazine de l'Afrique, African Business, African Banker, CIO Mag, Le courrier de l'Atlas... Contact: hkernane@yahoo.fr


Une vitrine de choix

Publié par Hakima Bedouani-Kernane sur 4 Juillet 2011, 14:45pm

Catégories : #Tourisme

Dossier réalisé à Alger et publié dans Arabies, Juillet/ Août 2011

IMG_0558.JPG

L'Algérie a profité du XIIe Salon international du tourisme et des voyages (SITEV), organisé en mai 2011 à Alger, pour afficher ses nouveaux choix en matière de politique touristique...

Notre pays n'a en aucun cas envisagé de tirer profit de la situation chaotique générée par les troubles en Tunisie et en Egypte", a déclaré le ministre algérien du Tourisme et de l'Artisanat, Smail Mimoune, lors de l'ouverture du XII Salon international du tourisme et des voyages ( Sitev), organisé à Alger du 18 au 21 mai dernier. Pourtant, le pays souhaiterait attirer davantage de visiteurs durant la procahine saison estivale. 

Le Sitev, qui a réuni des centaines d'opérateurs locaux et étrangers, était donc une excellente occasion de montrer aux visiteurs et aux professionnels du tourisme les nombreux produits représentant les différentes régions du pays. D'autant plus que le thème de cette année était axée sur '' La promtions touristique des régions". Des ateliers sur les thématiques de l'éco-tourisme et des nouvelles technologies ont été organisés ainsi qu'un workshop qui a rassemblé des tours opérateurs algériens et étrangers. 

L'objectif de cette stratégie marketing est la mise en valeur des nouveaux axes stratégiques du développement durable lié au tourisme. Cette valorisationdu potentiel touristique algérien est même l'une des priorités de l'Office national du tourisme (ONT). Ainsi, le Sitev 2011 a reuni 250 exposants représentant 40 pays dont la France, l'Italie, la Turquie, l'Espagne et la Grèce, qui génèrent beaucoup de touristes. 

Manque d'infrastructures. Afn de pallier l'insuffisance en matière d'infrastructures, un plan quinquinnal prévoit des centaines de réalisations pour la période 2010-2014. Pour accélérer l'examen des projets touristiques, la commission qui était chargée du traitement des dossiers d'investissements dans le secteur touristique a même été dissoute. Il faut dire que certains projets étaient bloqués depuis plus d'une décennie par procédures bureaucratiques....C'est donc le Conseil national de l'investissement ( CNI) qui a été désigné pour traiter les dossiers dans les plus brefs délais. 

IMG 0626

Pour l'hôtellerie, 75000 lits supplementaires sont prévus à l'horizon 2014. Et à l'image du groupe Accor, qui envisage la construction de 36 hôtels de type Ibis, certains investisseurs sont déjà opérationnels sur le marché. Smail Mimoune a également précisé q'une enveloppe de 50 milliards de dinars avait été consacrée à la réhabilitation et à la modernisation du parc hôtelier public. Tel El - Aurassi ( Alger), dont les trvaux de rénovation ont coûté 57 millions d'euros et sont achevés à hauteur de 60%. L'établissement devrait de nouveau ouvvrir ses portes en octobre 2011. Par ailleurs, l'hôtel Marriott Renaissance, un palace de type 5 étoiles, a été inauguré le 16 avril dernier à Tlemcen par le président Bouteflika lors de l'ouverture de la manifestation culturelle " Tlemcen, capitale de la culture islamique". le pays compte aussi développer 174 zones d'expansion touristique (ZET) et construire 45 villages touristiques d'excellence. 

Dans leur nouvelle stratégie de promotion de la destination Algérie, les autorités publiques misent sur la récupération d'une grande partie de touristes algériens qui passaient leurs congés à l'étranger. Même si ces derniers restent très attirés par les lieux de villégiature comme la Tunisie et le Maroc, où les prix sont plus compétitifs. Cependant, les chiffres emanant du ministère de Tutelle sont encourageants. Ainsi a t-on enregistré en 2009 une croissance de 9,41% du flux des entrées aux frontières. Même si 2010 a vu un léger fléchissment ( 8,32% dont 654967 touristes étrangers), les Algériens résidant à l'étranger restent une cible priviligiée pour la promotio du tourisme interne. Toutefois, le pays accuse aussi un déficit logiqtique, une qualité des produits et services insuffisantes ainsi qu'un gros manque en matière de gestion. Autant d'éléments qui peuvent expliquer que le pays ne reprsénte que 1% du flux touristique dans le bassin méditerranéen. La destination Algérie est donc certes sur les rails, mais la fluidité du trafic reste encore a assurer.... 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents